jeudi 5 octobre 2017

Dans l'ombre de Stella de Alexandra Sirowy


Auteur : Alexandra Sirowy
Éditions : Pocket Jeunesse
Genre : Thriller/Jeunesse
Année de sortie : 2017
Nombre de pages : 415




RÉSUMÉ


Il y a 11 ans, deux petites filles sont parties jouer dans la forêt, seule l’une d’elles est revenue…

Il y a onze ans, Jeanie et Stella sont parties jouer dans la forêt ; seule Stella est revenue… Aujourd’hui adolescente, elle aspire à passer un été doux et tranquille avec ses amis. Pourtant, la découverte d’un corps, dont la ressemblance avec Jeanie est troublante, va raviver des souvenirs enfouis depuis tant d’années. Stella va tout faire pour se remémorer et comprendre ce qui s’est passé lors de cette journée fatidique. Mais attention ! affronter les monstres du passé n’est pas sans conséquences…



MON AVIS


Le résumé de ce roman m'a tout de suite attiré et pourtant je ne lis que très rarement des thrillers et aussi la couverture, je me suis dis "en plein dans le mood de l'automne !"...

Nous découvrons Stella, jeune fille de dix-sept ans qui tente de vivre sa vie le plus normalement qu'elle le peut. En effet, Stella est la survivante d'un kidnapping qui a eu lieu lorsqu'elle était enfant, mais Jeannie, l'autre petite fille avec qui elle était, n'a jamais été retrouvée...
Stella vit sa vie avec ses ami(e)s, sort avec des garçons, fait la fête... jusqu'à un fameux soir où, lors d'une fête sur la crique, un corps d'enfant est retrouvé. Cet enfant, selon Stella, ressemblerait trait pour trait à Jeannie...

L'univers du roman est plutôt sympathique, le "début" d'histoire d'amour plutôt mignon mais sans plus...

Les personnages ne m'ont pas spécialement convaincus : les filles populaires, les garçons sportifs etc...a part Sam qui reste vraiment un ami fidèle après toutes ces années.
Stella m'insupportait, je ne comprenais pas cette fille qui laisse tomber ses amis, puis revient, très influençable... 
Aussi, je  n'ai pas complètement saisi pourquoi depuis 11 ans, elle ne souvenait de rien et là paf comme par hasard tout lui revient et c'est à ce moment là qu'elle décide de mener son "enquête".

J'ai eu énormément de mal à rentrer dans l'histoire, je regardais le restant de mes pages à lire et je me disais que j'en aurais jamais fini.
La fin est plutôt surprenante, malgré mes nombreuses suppositions sur qui serait le coupable, il s'est avéré que je n'avais pas vraiment pensé à cette option. 
J'ai vraiment eu du mal à tenir jusqu'à la fin du roman, mais comme je n'aime pas abandonner un livre, je voulais en connaître la fin et voir si, jusqu'au bout, j'allais être tenu en haleine...

Bref, une déception pour moi...

★★☆☆☆





mercredi 4 octobre 2017

Septembre en bref

Hello les amis, 
Aujourd'hui, je vous retrouve dans ce premier article de "... en bref" pour vous présenter, en bref, mon mois de septembre.
Je vais donc ici récapituler mes dernières lectures, les derniers films que j'ai vu ainsi que les séries.
Je ne pense pas qu'il y ai tous les mois de nouvelles séries à rajouter, mais en attendant, je vous laisse avec la suite. 






Ayant tout juste commencer ce blog, je n'ai seulement que 2 livres à vous présenter :

  • Tornade de Jennifer Brown : ★★★
  • Forbidden de Tabitha Suzuma : ★★★★☆
Comme vous pouvez le voir, ce sont deux lectures que j'ai beaucoup appréciées. 
(Vous pouvez retrouver ces chroniques en cliquant sur le titre du roman) 






J'ai vu seulement deux films également en ce mois de septembre. Avec la reprise, il m'a été compliqué d'y aller plus souvent. Si jamais vous ne le savez pas, j'ai la carte Gaumont Le PASS, qui me permet pour pas trop cher de me faire plaisir au cinéma. Il est vrai que le cinéma est un loisir relativement cher, c'est pour cette raison que cette carte est mon petit plaisir à moi, et grâce à laquelle je peux aller voir de nombreux films directement en salle.

  • Seven Sister par Tommy Wirkola : J'ai adoré ce film ! Au début je ne voulais pas aller le voir, je me disais "oh non, la science fiction je déteste ça..." et puis, mon cher et tendre me forçant la main, je me suis dit bon allez, pourquoi pas. Je n'ai pas été déçue du tout ! A part une petite incompréhension sur la fin, qui après discussion, s'est vite dissipée.  
  • Ça par Andres Muschietti : Alors voilà ma plus grande attente et ma plus grande déception du mois... J'ai vu le premier Ça lorsque j'étais plus jeune et j'avais adoré, j'avais eu peur etc... mais alors celui là, je pense que trop de personnes, de médias en ont beaucoup TROP parlé et l'ont bien trop vendu à mon goût. Je n'ai pas sursauté une seule fois, j'ai trouvé les "effets spéciaux" complètement nuls et mal faits. Bref, une attente non comblée pour moi... 





Durant ce mois, j'ai commencé une série et j'en ai continué deux 


  • Sons of Anarchy : J'ai découvert il y a peu cette série et je l'adore. J'aime ce monde de bikers, cette fraternité entre les membres et en plus les acteurs sont géniaux ! C'est vraiment sympa de découvrir une série qui ne traite pas des sujets que l'on peut voir partout. J'en suis actuellement à la saison 2. 
  • Orphan Black : Actuellement au milieu de la saison 4, j'ai trouvé ce début de saison assez long. J'ai hâte d'y voir un peu plus clair car j'adore également cette série. L'actrice est incroyable et mène son rôle extraordinairement bien. 
  • Greenhouse Academy : Voici donc la série que je ne continuerai pas, je ne suis pas du tout rentré dedans, je trouve la série trop "jeunesse" pour moi. Il y a quelques années, je suis persuadé qu'elle m'aurait plu mais aujourd'hui ce n'est pas du tout le cas. Me concernant, une série doit me plaire dès le premier épisode sinon je sais pertinemment que je ne l'aimerai pas : c'est ce qui s'est passé avec celle-ci.


Et voilà, j'espère que ce petit résumé de mon mois de septembre. 
Dites moi comment a été le vôtre ?




A bientôt ☙







lundi 2 octobre 2017

Forbidden de Tabitha Suzuma


Auteur : Tabitha Suzuma
Éditions : Milady
Genre : Drame
Année de sortie : 2017
Nombre de pages : 534





Résumé


Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?



Mon Avis



J'ai découvert ce roman en me promenant sur Instagram sur le compte de Justine du blog FairyNeverland. J'ai tout de suite voulu le lire afin de me rendre compte comment un sujet tel que l'inceste pouvait être traité dans un roman. 

On découvre une petite famille dans laquelle vivent Lochan, Maya, et leur trois autres petits frères et soeurs. Leur père les a abandonnés il y a de cela quelques années et leur mère est souvent absente, trop occupé à s'amuser avec son petit-ami du moment. Lochan et Maya sont ceux sans qui la famille ne tiendrait pas. Ils réalisent toutes les tâches, que ce soit s'occuper des enfants, faire à manger, leur faire faire leurs devoirs etc, ils remplacent le rôle des parents qu'ils "n'ont pas".
Ce sont deux personnages très fort et très intéressant.

Cette situation compliquée les rapprochent inconsciemment, ils ne peuvent compter que l'un sur l'autre et ils vont développer petit à petit une relation interdite, un amour interdit...

L'histoire d'amour entre Lochan et Maya est longue à se mettre en place mais je n'ai pas trouvé cela dérangeant puisque le contexte familial et le contexte principal du roman à bien le temps de se poser. 
Les deux adolescents comprennent bien que cette situation n'est pas naturelle. Dans un premier temps, ils veulent contrer leurs sentiments mais cela n'est pas aussi facile et vont, malgré eux, développer des sentiments très forts l'un pour l'autre.

Le tragique destin de Lochan m'a ému, c'est un garçon qui à toujours été prêt à tout pour sa famille, pour les protéger. 

Ce livre est vraiment touchant, poignant. Il rentre dans le champ du tabou et on ne sait pas trop si on doit être mal à l'aise, pourquoi l'être alors que finalement, cette relation décrite est simplement de l'amour. La fin du roman était pour moi inattendue, et d'un côté assez logique et émouvante. C'est une lecture qui vous fera sortir de votre zone habituelle de confort et je conseille cependant à tous de se renseigner sur le sujet avant de lire ce roman.


★★★★☆


dimanche 1 octobre 2017

Tornade de Jennifer BROWN



Auteur : Jennifer Brown
Éditions : Albin Michel
Genre : Jeunesse
Année de sortie : 2015
Nombre de pages : 281




Résumé

C'est un jour comme un autre pour Jersey. Sa mère et sa fantasque petite soeur Marine partent pour le cours de danse. Encore à elle la corvée de préparer le dîner, étendre le linge. Et le temps est abominable, peut-être même une tornade à l'horizon. Mais Jersey n'a pas peur, elle connaît ça les tornades, elle en a déjà vu. Pour l'instant, elle savoure le calme : cette casse-pieds de Marine n'est pas là, sa mère ne peut lui faire aucun reproche. Quand tout bascule en quelques secondes : une tornade d'une violence exceptionnelle dévaste tout sur son passage, les maisons, les arbres, les routes, les gens. Réfugiée au sous-sol, Jersey est indemne à part des blessures légères. Dehors c'est une vision de cauchemar, des voisins blessés et traumatisés errent dans la rue jonchée de gravats et de débris. Et aucun appel ne passe, Jersey a beau appeler et appeler encore sur le portable de sa mère, impossible de la joindre...

Mon Avis :


Il y a quelques mois, je découvrais Jennifer Brown en lisant Hate List. J'avais adoré ce roman que je trouvais terriblement vrai, émouvant et je n'attendais qu'une chose, relire du Jennifer Brown.
Ce fut chose faite ! J'ai sorti de ma pile à lire Tornade. Un titre qui m'a tout de suite plu, il disait tout et en même temps je me demandais quelle histoire allait se former autour d'un titre pareil.
Nous découvrons donc Jersey qui vit avec sa mère, sa demi-soeur Marine (elle se considère comme soeurs) et l'ami de sa mère. Ils vivent une vie tout à fait banale dans la ville d'Elizabeth aux Etats Unis.
C'est un jour comme un autre, la maman de Jersey décide d'emmener Marine à son cours de danse et demande à Jersey de rester à la maison pour s'occuper de quelques tâches. Cependant ce sera la dernière fois que Jersey verra sa maman et Marine...Une tornade éclate et ravage littéralement la ville. Jersey est caché dans la cave lorsque la catastrophe surgit et lorsqu'elle en sort, sa maison n'est plus qu'un tas de ruines parmi tant d'autres de son quartier.
Elle va chercher désespérément sa famille, elle ne sait pas s'ils s'en sont sortis, s'ils sont morts, s'ils vont revenir à la maison, s'ils la recherche... 
Puis son beau-père va la retrouver. Il est dans un mauvais état, pas loin de la dépression et annonce LA mauvaise nouvelle a Jersey... Il avouera ensuite à Jersey qu'il ne peut pas l'assumer et il l'enverra vivre chez ses grands-parents paternels (pour la petite histoire, Jersey ne les connait absolument pas, elle n'a jamais rencontré son père non plus). 
La pauvre Jersey va débarquer dans une horrible famille, elle sera la bonniche de tous, sera insultée... et par dessus tout ça son beau père ne voudras pas la reprendre.
Heureusement, Jersey finira par fuguer et trouvera du réconfort chez d'autres personnes qui lui voudront du bien.

J'ai toujours autant aimé la façon qu'a l'auteur de nous transmettre les émotions par lesquelles passent ces personnages. La peur, la tristesse, la colère. Je me suis sentie très proche de Jersey, j'avais envie de l'aider à s'en sortir, à se reconstruire.
Tout au long du roman, Jersey écrit des petits mots à Marine qu'elle garde toujours avec elle et cela nous permets d'avoir quelques retours en arrière sur sa vie passée avant le drame. Jersey se rend compte qu'elle aurait aimé passer plus de temps à jouer avec sa petite sœur, qu'elle aurait pu danser avec elle, être moins distante... mais maintenant que la tornade était passée, il était trop tard...
J'ai été bouleversée par ce roman, j'étais en colère contre ce qu'il lui arrivait et je la trouvais tellement forte ! Je m'imaginais dans sa situation et quels choix j'aurais pu faire.
Je suis difficile à faire pleurer mais j'avoue que j'étais pas loin d'avoir les yeux mouillés.

Cette lecture était très addictive et j'ai vraiment passé un très bon moment.

★★★